Black Shark 244

Build du Black Shark 244 de Steven

.

Je me suis lancé dans le montage de mon deuxième multi, un Black Shark 244.

C’est un châssis compact et très léger conçu par Optimus en quelques exemplaires.

Comme cette frame me plaisait bien et qu’il m’en soldait un pour 75 euros, j’ai sauté le pas.

Vous trouverez plus d’infos sur Optimus via sa page Facebook.

 

Bon commençons par voir ce kit d’un peu plus près.

Nous avons donc :

  • 3 plaques de carbone 3K en 1.5mm
  • 4 paires de bras de même épaisseur
  • 2 plaques de protection pour la caméra PFV
  • Un assortiment de vis M3 et entretoises type colonne hexa
  • Des rondelles rouge M3
  • 4 bumbers et une platine mobius
  • 1 Support imprimé pour VTx
  • Un aileron imprimé
  • Un train en aluminium et ses supports imprimés

En supplément je lui ai prit des supports de train et des protections moteurs imprimées.

Je suis assez surpris de la taille de l’ensemble qui est vraiment réduite par rapport mon ZMR 250.

Allez on attaque le montage à blanc du châssis.

Je trouve ce châssis bien conçu, compact et réfléchi.

Ma seule crainte concerne les protections de la caméra FPV, emboitées entre les deux plaques, qui pourrait de ne pas survivre à un crash frontal.

La configuration prévue en 4S embarque des moteurs Cobra 2204/32 1960kv et des ESC DYS SN20A flashés en BLHeli 13.1.

Les protections moteurs vont être à mon avis bien utiles pour protéger un peu ces Cobras. Ces derniers sont certes plus chers que des DYS BE1806 2300kv, mais j’espère bien que cette différence de prix sera justifiée par des roulements de meilleur qualité. On verra bien à l’usage ;)

En l’état le Black-Shark ne peut recevoir que des hélices de 5 pouces. J’ai donc voulu privilégier un couple plus important avec des moteurs 1920kv avec cette taille d’hélices.

Les protections moteurs viennent se glisser entre les bras doublés, ce qui leur assure un maintient parfait.

Faire rentrer une config dans un si petit châssis est un véritable un challenge, il faut constamment avoir à l’esprit le gain de place. C’est pourquoi je me suis orienté vers la carte de distribution ATAS, qui embarque tous le nécessaire pour voler en 4S.

Elle est bien plus chère q’une mini PDB classique, mais fait gagner un gain de place très important avec ses caractéristiques :

  • Batteries 3-6s compatible
  • Supporte 70A en constant , 110A en burst
  • 36x36X6.5mm avec des trous de 30.5×30.5mm
  • Filtre LC intégré (diminue les parasites sur la vidéo)
  • 12V régulateur – 600mA
  • 5V régulateur – 3A
  • Commutateur 5V / 12V pour caméra CCD embarquée (puissance filtrée)
  • Commutateur 5V / 12V pour transmetteur vidéo (puissance filtrée)
  • Plots de sortie 5V / 12V
  • Tension de la batterie principale filtrée pour l’OSD
  • Commutateur de dérivation pour les configurations sans-OSD
  • Shunt pour l’OSD vidéo in / out

Il va falloir ruser pour caser la PDB et la Naze dans un espace en hauteur de seulement 16mm !

Après moult réflexions, je n’ai pas d’autre choix que de remplacer les entretoises d’origine en 15mm par des 20mm.

Le gain de place me permet de casser du coup les ESC à l’abris dans la frame et d’envisager d’embraquer un mini OSD et peut être même un module Bluetooth.

Je vais à présent monter le Mini OSD Super Simple.

C’est un mini OSD aux fonctions basiques d’un poids très leger (4 g).

Il permet juste d’afficher le voltage de la Lipo et une horloge dans les lunettes, mais en FPV racing, on à pas forcemment besoin de plus ;)

Le diagramme fournit avec la PDB ATAS est bien utile pour s’y retrouver.

Dans ce diagramme il manque les cables d’alimentation connectés à la Lipo.

Il devront être soudés sur les même pads que les ESC, le + et le – sur le même côté de la PDB.

 

L’OSD vient se placer à l’avant du multi et est soudé à la PDB via les connexions OSD prévues à cet effet.

Un cable gainé est  connecté de l’entrée vidéo et l’alimentation filtrée de la PDB vers la caméra.

Le VTX, un TS5823 vient se placer sur le côté gauche fixé sur des supports imprimés, clipstés à une entretoise. Il est connecté à la PDB via les entrées dediés.

Ce n’est pas vraiment là que voulais le mêttre mais le manque de place m’y oblige.

Après avoir fabriqué un petit cable d’alimentation avec une fiche xt60, je viens le souder sur les pads de la PDB.

Avant d’attaquer les connexions de la Naze, je regarde d’un peu plus près les LEDS Driver Development Board que j’ai prévu de monter.

On peut obtenir un résultat très sympa comme dans cette vidéo:

 

Voilà donc ces leds, ce sont des WS2812 commandés içi.

Le diagramme suivant détaille la connexion des leds qui seront montées en serie à un BEC 5V (dont mon cas la sortie 5V de la PDB) et au pin 5 de la Naze32, pour une programmation sous Cleanflight.

Alors on y va ;)

Je préfére souder des pins sur la boar de leds plutôt que de souder les fils directement dessus. Je pense que c’est plus solide et plus facile à désouder en cas de besoin.

Comme on peut le voir il y a une entrée (DIN) et une sortie DOUT) sur la board, c’est à prendre en compte lors d’un montage en serie.

 

Voilà c’est tout pour l’instant, j’y retourne ;)

 

MAJ 15/12/15

Je poste les photos du Black-Shark terminé.

Avant d’aller lui faire prendre l’air, on va le passer à la pesée.

A vide le châssis pèse 385 g.

Avec la Mobius et une LiPo 3S Nano-Tech 1500 35-70C, le tout fait 565 g, c’est pas trop mal pour un 244 mm :)

Quelques photos au grand air avant ses premières aventures.

Après quelques vols le ressentit est très sympa.

Il est plus maniable et léger que mon ZMR250 qui à l’air d’un bus maintenant. Il me semble plus vif et plus precis.

Les deux boards de leds sont bien visibles et ajoutent un bel effet à ce petit châssis au look original.

 

MAJ 21/12/15

Pas de soleil mais le requin veut prendre l’air :

 

MAJ 23/12/15

Nouvelle vidéo et nouveau spot avec mon ami Giuom.
Black Shark never sleep !

 

MAJ 18/04/16

J'ai prit bien du plaisir avec ce Black-Shark 244 surtout pour mon passage en 4S.

Depuis je l'ai délaissé au profit d'un châssis plus petit en format 210mm, le désormais célèbre Lisam LS 210 dont je vous invite à découvrir les aventures dans son post.

Photo du Lisam LS 210 :